je suis américaine

Depuis une semaine mais quand même. Il y a cette phrase qui m’avait marquée quand j’ai lu Voyage au bout de la nuit, « New York une ville debout » et depuis je rêvais de voir cette phrase. C’est fait. C’est vrai. Les phrases c’est balaise. ça me donne envie de relire le livre.
Share on TumblrTweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>