je suis américaine

Depuis une semaine mais quand même. Il y a cette phrase qui m’avait marquée quand j’ai lu Voyage au bout de la nuit, « New York une ville debout » et depuis je rêvais de voir cette phrase. C’est fait. C’est vrai. Les phrases c’est balaise. ça me donne envie de relire le livre.